Les premiers pas et QSO en DMR

Une fois équipé au niveau matériel en numérique DMR, il reste la partie logiciel à configurer et qui peut être effrayante voire même rédhibitoire, pourtant la configuration en mode DMR, n’est pas complexe à réaliser mais elle est précise.

Il y a aussi un nouveau langage à apprendre, de nouveau terme à intégrer et de nouvelles habitudes à acquérir, parfois déroutante pour un amateur de radio.

Ainsi en radio numérique, il n’y a plus de notion de VFO mais plutôt de Canaux, qu’il est nécessaire de programmer selon les relais, réseaux et serveurs numériques utilisés.

Cette programmation est facilité par la mise à disposition par la communauté de fichiers appelés « codeplug » pour les différents modèles de radio DMR et analogique.

La radio est reliée à l’ordinateur par un câble USB de programmation, ce qui permet permet de pouvoir importer les canaux depuis le logiciel installé sur l’ordinateur.

Pour trouver le fichier selon le modèle de la radio, faire une recherche dans Google : codeplug + modèle (ou marque).

Ensuite, pour pouvoir être actif sur l’air en numérique, vous devez être enregistré sur la base de données centralisée pour tous les modes numériques radioamateurs, afin d’obtenir un identifiant unique associé à votre indicatif radioamateur (obligatoire) et appelé ID-CCS7 (demande en ligne).

L’autre nouveauté et propre aux QSO en numérique, est l’utilisation de TalkGroup appelé TG et qui permet d’accéder à des groupes de discussion organisés par langue et zone géographique : Locale, nationale, européenne et mondiale.

Parmi les principaux utilisés en France :

TG208 : Trafic national France

Les TG permettent une utilisation étendue du réseau, ainsi si j’utilise le TG21, j’active alors tous les relais en Europe qui l’ont connecté.

Pour du trafic local, j’utilise le TG8, et ne suis écouté que localement sur le relais, en TG9, tous les relais en France connectés au réseau DMR, sont activés.

Cette organisation est nécessaire à l’interopérabilité futur de tous les réseaux et modes numériques et bénéficier d’un vaste réseau numérique mondial, avec et sans fil.

Il existe 2 réseaux distincts de relais physiques en France et qui ne communiquent pas encore tous entre eux :

Le réseau de relais de la marque Motorola et du réseau DMR Marc : http://dmr.darc.de/dmr-rptr.php#FRA
Le réseau Hytera DMR+ ou Brandmeister en France : http://brandmeister.network/index.php?page=repeaters

Enfin, grâce au principe de dashboard (ou tableau de bord), il est possible de suivre l’activité radio sur l’ensemble du réseau et de voir où il y a du monde et les derniers radioamateurs entendu : http://brandmeister.network/ ou http://dmr.darc.de/ selon le réseau DMR utilisé.

Partager ce contenu sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter OPEN-DMR

Nouveaux tutos & guides

Actualité DMR radioamateur
Fichiers les plus téléchargés

Version : V1.101 - 2015 - Ajout du 17 avril 2017

Version : - Ajout du 20 mars 2017

Version : V0.4 - 1 juin 2017 - Ajout du 16 mai 2017

Mentions légales OPEN-DMR 2017 | Licence Creative Commons France BY-NC-SA 3.0